Monsanto prend le contrôle de Delta & Pine Land et de la technologie des semences Terminator

Dans sa quête d’un empire toujours plus vaste, Monsanto – la plus grosse semencière au monde – a annoncé hier son intention d’acheter pour 1,5 milliard $US la firme Delta & Pine Land, numéro un mondial des semences de coton établie dans le Mississipi (É.-U.). Ensemble, Monsanto et Delta & Pine Land (D&PL) contrôlent plus de 57 % du marché des semences de coton aux É.-U. D&PL a des filiales dans 13 pays, dont certains grands marchés du coton – Chine, Inde, Brésil, Turquie, Pakistan. Cette prise de contrôle assure à Monsanto une position dominante dans le commerce de l’un des produits agricoles majeurs dans le monde.Cela veut aussi dire que des millions d’agriculteurs seront soumis à des pressions encore plus importantes pour adopter les semences de coton génétiquement modifiées (GM).

« Cette fusion, déclare Ibrahim Coulibaly, président de la Coordination nationale des organisations paysannes du Mali, intensifiera à coup sûr la pression politique déjà très forte sur les pays d’Afrique de l’Ouest pour leur faire accepter les semences génétiquement modifiées. Delta & Pine Land était loin d’avoir le poids de Monsanto. Cette transaction menace gravement nos agriculteurs et notre souveraineté alimentaire. Les groupes d’agriculteurs et les organismes de la société civile d’Afrique ont besoin de l’appui de la communauté internationale pour résister aux pressions des multinationales et de USAID qui poussent les États africains à accepter les OGM. »

Fichier attachéTaille
PDF icon Download File0 octet

Please consider supporting ETC's unique research and advocacy with a tax-deductibe donation. Donate here