Nos ressources en français

Cher(e)s visiteur(e)s, vous trouverez sur cette page une compilation de nos ressources en français. Malheureusement, nous n'avons pas la capacité de traduire tous nos documents en français, mais faisons de notre mieux pour rendre accessibles les plus importants. Si vous aimeriez offrir votre aide pour la traduction d’un document, contactez-nous !

La Ferme Atomisée

L´impact des nanotechnologies sur l'agriculture et l'alimentation

L’enjeu :

Les nanotechnologies, soit la manipulation de la matière à l’échelle des atomes et des molécules (le nanomètre [nm] fait un milliardième de mètre), convergent à toute vitesse vers la biotechnologie et les technologies de l’information pour modifier de anière radicale les systèmes alimentaires et agricoles. D’ici vingt ans, l’impact de la nanoconvergence sur l’agriculture et l’alimentation dépassera celui de la mécanisation agricole ou de la Révolution verte. Les technologies convergentes pourraient donner un second souffle aux industries mal aimées de l’agrochimie et de l’agrobiotechnologie, et soulever un débat encore plus vif – cette fois sur les aliments atomiquement modifiés. Aucun État n’a adopté de régime réglementaire pour régir l’échelle nanométrique ou l’impact sociétal de l’infiniment petit. On trouve déjà sur les tablettes des aliments et produits alimentaires contenant des nanoadditifs – indétectables, non étiquetés et non réglementés. On trouve aussi sur le marché plusieurs nanopréparations de pesticides – déjà disséminées dans l’environnement.

Le Débat des semences : Volume 1

Solutions politiques pour les ressources génétiques (Un Brevet pour la vie revisité)

Le Débat des semences met les lecteurs au courant de ce qui a changé — sur le plan scientifique, politique et environnemental — depuis la publication en 1994 de Un Brevet pour la vie, un ouvrage qui a fait sa marque.

Le volume I offre aux décideurs une description claire des faits, des luttes et des discussions concernant la propriété, la conservation et l’échange des ressources génétiques. Il apprendra aux lecteurs qui abordent ces questions pour la première fois pourquoi le matériel génétique est important et pourquoi il fait l’objet de négociations commerciales intenses. Le lecteur comprendra mieux les enjeux relatifs à la propriété intellectuelle et à la sécurité aux plans national et international.

Les petits cultivateurs pris au piège des accords sur les Aspects des Droits de Propriété Intellectuelle touchant au Commerce (ADPIC)

L’impact des droits de propriété intellectuelle sur la sécurité alimentaire durable et les agricultures paysannes demande à être mieux considéré .
En février 1999, les offices de brevets de seize États francophones d'Afrique de l'Ouest (OAPI – Organisation africaine pour la propriété intellectuelle) convenaient d'adhérer à une convention intergouvernementale, basée à Genève, qui offrirait une «protection» de la propriété intellectuelle pour les espèces végétales, convaincus qu'ils aidaient les cultivateurs à se propulser dans l’ère agricole « high-tech » du XXIe siècle. Ils présumaient qu'ils respectaient ainsi leurs obligations de traité international sous l'Organisation mondiale du commerce (OMC).

Related Fora: 

La biologie synthétique: 10 points importants

Lors de la onzième Conférence des Parties, les négociateurs devront considérer de placer un nouveau champ d"activités industrielles sous la supervision de la Convention des Nations Unies sur la diversité biologique (CDB). La biologie synthétique est un secteur en bourgeonnement capable de créer des systèmes génétiques artificiels et de programmer des formes de vie à diverses fins industrielles. Or, il est urgent de mettre en place un cadre de gouvernance efficace pour ce secteur. Voici dix points qui doivent être gardés à l'esprit.

Pourquoi procéder à l’évaluation des technologies ?

Un document d’information préparé par ETC Group en vue du Sommet Rio+20

Les efforts de la communauté internationale visant à résoudre les crises alimentaire, énergétique et climatique tendent tous à considérer la technologie comme étant une importante composante de la solution à ces problèmes. Cet optimisme vis-à-vis de la technologie règne également au sein des débats entourant l’Économie verte et la gouvernance internationale en matière d’environnement. Il est évident que la technologie peut répondre à certains problèmes importants.

L'avenir de l'alimentation mondiale sous l'emprise des multinationales aux Nations unies

Plus de 100 organisations de la société civile tirent la sonnette d’alarme à l'ouverture de la réunion de la FAO sur les biotechnologies

(Rome, lundi 15 février 2016) Juste au moment où les entreprises de biotechnologie qui fabriquent les semences transgéniques renforcent leur contrôle du commerce mondial, la FAO leur offre une tribune pour appuyer leur vision.

Lancement d’une compétition pour donner un nom à la vanille biosynthétique

Le Groupe ETC et les Amis de la Terre lancent une compétition publique de design et de dénomination afin de tourner les projecteurs sur la présence de produits issus de la biologie synthétique (manipulation génétique extrême) dans nos aliments. Faites preuve de créativité et aidez-nous à dénoncer un nouvel ingrédient tout sauf naturel arrivant sur les marchés près de chez vous, ainsi que les effets négatifs probables pour les petits producteurs de vanille.

Encore un rapport de l'ONU qui appelle au soutien de l’agriculture paysanne et de l’agroécologie

C'est le moment d’agir

La Via Campesina, GRAIN et ETC saluent un nouveau rapport de la CNUCED qui déclare que l’agriculture, dans les pays riches comme dans les pays pauvres, devrait effectuer une transition des monocultures vers une plus grande diversité de cultures, une diminution de l'usage des engrais et autres intrants, un soutien renforcé aux petites structures agricoles, et une production et une consommation alimentaires plus axées sur le local. Plus de 60 experts internationaux ont contribué à ce rapport, publié la semaine dernière.

Sciences-fictions: le 1er septembre, la royal society de Londres rendra public un rapport majeur sur la géoingénierie

Pour etc group, il faut interdire les essais grandeur nature

La Royal Society, la plus ancienne académie des sciences du monde, s’apprête à rendre public, le 1er septembre 2009 à Londres, un rapport longtemps attendu sur la géoingénierie. On s’attend à ce que le document préparé par des experts, pour la plupart, des partisans enthousiastes de la géoingénierie, contienne des recommandations pour que les pouvoirs publics soutiennent la poursuite des recherches voire des essais grandeur nature de nouvelles technologies controversées permettant la manipulation délibérée du climat terrestre pour atténuer les effets du changement climatique.

Qui nous nourrira tous?

Article par Pat Mooney pour une discussion en ligne d'Oxfam: "L'avenir de l'agriculture "

Si nous voulons survivre aux changements climatiques, nous devons adopter des politiques qui permettront aux fermiers de diversifier les variétés végétales et animales qui se retrouvent sur nos menus. Ils sont les seuls à avoir la connaissance et la patience nécessaires pour découvrir quels sont les plantes et animaux qui pourront se développer. Un changement fondamental dans les mécanismes de régulation est nécessaire.

RIO+20 : vers une économie verte ou une économie écoblanchie?

J’ai de bonnes et de mauvaises nouvelles pour vous à propos de l’avenir de la planète.

Commençons par les bonnes. L’année prochaine, nous aurons droit à un grand et beau sommet mondial de la Terre tout neuf doté de nobles antécédents. Officiellement appelée Conférence des Nations Unies sur le développement durable, la rencontre est mieux connue sous le nom de RIO+20 parce qu’elle aura lieu 20 ans après le premier Sommet de la Terre à Rio, en 1992. Ce premier Sommet de la Terre (qui lui-même eut lieu 20 ans après la tout aussi importante Conférence de Stockholm sur l’environnement humain) a donné lieu à une impressionnante panoplie de politiques : la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques, la Convention sur la diversité biologique, la Commission du développement durable, le principe de précaution, une longue et ambitieuse liste de promesses désignées sous le nom d’Action 21, les Principes relatifs aux forêts et j’en passe. Plus d’une centaine de chefs d’États s’étaient rendus cette année-là à Rio de Janeiro, et tous les regards étaient tournés vers eux. Cette fois-ci, la rencontre se déroulera de nouveau à Rio, du 4 au 6 juin 2012. Et il est certain que l’événement aura encore une fois un énorme retentissement.

Pages

Français